risques chirurgie yeux

Risques : complications et effets secondaires liés à la chirurgie des yeux

Les maladies oculaires sont très contraignantes et imposent, pour la plupart, le port permanent de lunettes de vue ou de lentilles de contact.

Pour s’affranchir de ces désagréments, de plus de plus de personnes atteintes de troubles de la vision optent pour une chirurgie des yeux qui se fait presque toujours à l’aide de techniques utilisant des lasers.

Les opérations chirurgicales des yeux au laser ont de nombreux avantages, elles sont rapides, peu douloureuses, se déroulent sous anesthésie générale et permettent de se débarrasser des lunettes ou du moins, de diminuer la dépendance des malades envers ces corrections optiques.

Toutefois, il est important de savoir qu’une chirurgie des yeux au laser n’est pas à prendre à la légère car elle est loin d’être une opération anodine et sans aucun risque.

Risques liés à la chirurgie des yeux

Les opérations chirurgicales qui visent à corriger les troubles de la vision induits par la myopie, la presbytie, l’astigmatisme ou par la cataracte se font presque toutes à l’aide de lasers.

Il existe deux techniques principales qui sont utilisées dans la majorité des opérations chirurgicales ophtalmiques : le laser LASIK et le laser PRK.

Risques induits par le PRK

Le PRK est une technique de chirurgie par laser superficielle, elle intervient sur la surface de la cornée pour corriger certains troubles de la vision.

Les risques induits par la chirurgie au LASIK sont nombreux et de gravité variée.

  • Lors de l’opération, le patient ressent toujours une douleur qui est dans la plupart des cas modérée. Mais il existe un risque important que la douleur soit sévère, voire insupportable, ce qui complique énormément l’opération et peut même compromettre sa réussite. La douleur peut persister de quelques heures à quelques jours, voire plus.
  • La vue du patient opéré au PRK peut être brouillée durant plusieurs jours, le temps que nécessite la cicatrisation.
  • Le risque d’échec existe toujours avec une chirurgie au PRK. La cornée opérée peut retrouver spontanément sa forme pathologique et dans ce cas, le patient devra reprendre ses lunettes ou alors envisager une seconde intervention chirurgicale pour laquelle il n’y aura aucune garantie de succès.

Risques induits par le LASIK

Le LASIK est une des techniques les plus répandues en chirurgie ophtalmique, elle donne de bons résultats mais comme elle nécessite l’incision de la cornée, les risques sont plus grands et plus variés.

  • Après l’opération des yeux au LASIK, le patient peut ressentir une sécheresse oculaire qui peut être importante. Cette sécheresse oculaire, en plus de la gêne qu’elle provoque, peut avoir un impact négatif (mais temporaire, plus ou moins long) sur l’acuité visuelle.
  • L’oeil opéré au LASIK reste très sensible à l’éblouissement pendant plusieurs jours et cette sensibilité ne diminue que très progressivement au fil des semaines. Ceci peut empêcher le patient de conduire de nuit pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.
  • La chirurgie au LASIK peut aussi induire une kéractétasie qui est un amincissement de la cornée associé à une modification de sa forme, ce qui peut être un trouble très grave.
  • L’incision de la cornée nécessaire lors de la chirurgie au LASIK ouvre une brèche dans l’oeil qui peut favoriser les infections. La kératite infectieuse secondaire à la chirurgie au LASIK est un risque pris très au sérieux par les médecins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.